Sur le plan politique, l’USPL préconise l’aménagement de conditions-cadre favorables à l’exercice d’une profession libérale. A cette fin, elle réclame un allègement des tâches admi­nistratives que doivent accomplir les indépendants exerçant une profession libérale. Elle de­mande à ce que l'on s'attaque au problème de l'endettement de l'Etat et de la croissance ver­tigineuse des dépenses publiques. Elle soutient les efforts visant à empêcher toute intro­duc­tion et majoration d’impôts, de taxes et de redevances. En matière de politique sociale, l'USPL s'engage en faveur de la réalisation systématique des économies possibles et du renforce­ment de la responsabilité individuelle.

L’USPL envisage également de renforcer sa présence sur la scène politique, notamment par le biais de collaborations avec des parlementaires exerçant une profession libérale et en nouant des contacts avec des responsables de l’Administration fédérale. Sur le plan interne, elle entend accentuer les contacts avec ses 16 associations membres.

En 2014, l’USPL va poursuivre en priorité les objectifs suivants:


1.       Mettre en oeuvre la résolution du 8 novembre 2013

Lors de la première Journée des professions libérales qui s'est tenue à Berne le 8 novembre 2013, les délégués ont adopté la résolution "Professions libérales: halte à la détérioration des conditions-cadres!". En 2014, l'USPL mettra tout en oeuvre pour concrétiser cette résolution.


2.    Intensifier les relations avec l’Union européenne UE:

Les décisions prises par les institutions de l’UE se révèlent toujours plus importantes pour les membres de l’USPL. Forte de ce constat, l’USPL a adhéré en septembre 2011 au Réseau européen des professions libérales LibP-e-net. Composée de cinq associations nationales, cette plate-forme d’échanges électroniques a pour objectif de mieux faire connaître les reven­dications des professions libérales auprès des institutions de l’UE.


3.    Renforcer le rôle politique de l'USPL

L’USPL vise à se faire reconnaître comme partenaire de discussion indispensable par les parlementaires fédéraux et par l'Administration (principalement le SECO, l'Administration fédé­rale des contributions et l'Office fédéral des assurances sociales). Pour y parvenir, l’USPL envisage de:

·      nouer des contacts avec les parlementaires exerçant une profession libérale;

·      déposer des interventions parlementaires en faveur des professions libérales;

·      nouer des contacts avec des hauts responsables de l'Administration fédérale (SECO, AFC, OFAS).

 

4.   Améliorer la collaboration entre l’USPL et ses 16 associations membres

Afin de renforcer la collaboration avec ses associations membres, l’USPL va poursuivre des activités au sein des groupes de travail sectoriels:

  • "Politique de la santé"
  • "Construction"
  • "Questions juridiques et financières".
     

5.   Accroître le rôle de l'USPL dans l’espace public

Afin d’accroître sa visibilité dans l’espace public (médias/opinion publique), l’USPL va:

·     rédiger des articles, des prises de position, des communiqués de presse et les publier dans les organes de presse des associations membres de l'USPL;

·      gérer de manière active le site Internet de l'USPL, le rendre plus attrayant et mieux le faire connaître;

·    informer les journalistes du Palais fédéral sur les décisions et les prises de position de l'USPL.
 

A la fin de l'année 2014, l'action de l'USPL sera évaluée en fonction des objectifs présentés ci-dessus.